Création et production de roses


Producteur de rosier de jardin : Rosiériste

Créateur de roses nouvelles : Obtenteur – Hybrideur

Nos métiers se distinguent d’une part par la création de roses nouvelles et d’autre part par leur production.

La création de roses nouvelles s’effectue par hybridation – fécondation dirigée - . Cette opération consiste à choisir une variété « mère » et un géniteur : « le Père ». Les parents sont choisis pour leurs caractères et leurs qualités réciproques. Il est nécessaire de pratiquer un très grand nombre de croisement pour obtenir une nouvelle variété attractive. Les critères de sélection mis en avant et recherchées sont :

Après huit à dix années d’observation et de sélection, les nouvelles variétés seront disponibles pour agrémenter votre jardin.

Nous vous proposons de regarder ce diaporama pour mieux comprendre le processus :



La production de rosier de jardin – Rosiériste

Pour produire un rosier de jardin, la période de culture s’étale sur près de 4 années, elle se décompose ainsi, dans ces grandes lignes :

1ère année
Août : Ramassage des fruits (cynorhodons) de l’églantier (rosier sauvage) pour en extraire les graines.
Septembre : Semis en ligne en pleine terre

2ème année
Mars : Germination des graines
Décembre : Arrachage

3ème année
Janvier : Calibrage et tri des jeunes plants
Mars : Plantation en pleine terre

Juillet : Greffage de l’églantier sur collet. C’est la reproduction à l’identique du rosier que l’on souhaite obtenir. En effet le rosier se multiplie par greffage, on prélève un bourgeon (œil) sur une branche de rosier que l’on place sur l’églantier, cette opération est très délicate.

4ème année
Février : Sevrage de l’églantier, c’est la suppression du porte greffe (églantier) juste au dessus de la greffe. C’est maintenant un futur rosier.

Mai : Formation du rosier par pincement (taille des branches pour provoquer sa ramification).

Octobre : Arrachage des rosiers et préparation pour la plantation dans vos jardins.

Pour la production de rosiers sur tiges (rosier arbre), il faut ajouter 2 ans de culture, soit près de 6 années.