Roseraie Laperriere | Notre histoire d'amour avec les roses...

Producteur de rosiers de jardin, obtenteur et créateur de variétés nouvelles de père en fils dans la région lyonnaise depuis 5 générations.

Joseph-Marin crée en 1864 une pépinière à Champagne au Mont D’or, commune située au nord de Lyon et quelques années plus tard, il se spécialise dans la culture du rosier.

Son fils Louis collabore, dès son plus jeune âge aux travaux avec son père; En effet, rien ne remplace l’expérience acquise aux contacts des réalités. « Beaucoup plus une leçon de choses qu’une servitude ». Louis Laperrière, passionné par la culture du rosier, participe à de nombreux concours et dès 1899, remporte deux médailles d’Or.

Leurs créations ont du succès. Il faut les faire connaître et leur premier catalogue paraît en 1911. Il comporte déjà quarante pages et dresse une liste très complète de la plupart des variétés de l’époque. Pionnier de l’exportation, ils éditeront, dès 1930 , un catalogue en langue anglaise.

En 1950, Joseph LAPERRIERE, 3ème du nom, édite le premier catalogue en couleur et crée une société « Edition Française de Roses » qui a pour but, l’ édition et la diffusion des nouvelles variétés crées par LAPERRIERE.

Les nouvelles créations sont présentées dans les concours Internationaux de Variétés Nouvelles de rosiers de jardins, où les variétés sont jugées par un jury issu de la profession . Des récompenses sont décernées aux variétés les plus méritantes. C’est dans une dizaine de Concours Européens que nous présentons, chaque année 4 à 5 de nos dernières créations.


Entre autre, le titre de « PLUS BELLE ROSE DE FRANCE 1995 » décerné à une obtention Laperrière, pour la variété de polyanthas (Fleurs groupées) rouge « Lapcli », vedette de l’exposition de roses, organisée à la réunion du G7 à Lyon en Juin 1996, voit son nom associé à celui de la Première Dame des U.S.A., Hillary CLINTON qui en est la marraine.

Chaque année, nous effectuons trois à quatre mille mariages de roses qui donneront au printemps suivant, six à sept mille, parfois dix mille, jeunes plants de rosiers. La rigueur de notre sélection qui s’effectue pendant cinq à six ans, ne nous fait retenir souvent, qu’une ou deux variétés aptes à vous être proposées pour vos jardins. En 1968, chassée par l’urbanisation, Roseraie LAPERRIERE quitte les hauteurs de Champagne au Mont D’or pour s’installer dans la plaine dauphinoise, à St Quentin Fallavier dans l’Isère, où Robert et son épouse Monique s’emploieront à développer ce patrimoine.

Philippe & Richard, la cinquième génération, en étroite collaboration avec son père, s’attache à l’ enrichir en persévérant dans la création de variétés de roses nouvelles pour le jardin, hybrides de thé, polyanthas, grimpants et arbustifs. Depuis le début du siècle, c’est environ 120 variétés nouvelles qui ont été éditées.

Pour conclure, parler de l’avenir me paraît évident. Les rosiers seront toujours dans les jardins, mais pour cela, il faut que nos efforts de création se poursuivent et que nous proposions des variétés aux qualités reconnues, que leur culture soit facile et peu contraignante pour l’utilisateur.

Dans nos recherches, nous devons faire une part égale aux différents types de rosiers, pour que dans chaque situation de l’espace jardin, il y ait la solution rosiers.